Douleur au cou
CHIROPRATIQUE TRADITIONNELLE ET DÉCOMPRESSION VERTÉBRALE
3806 rue Wellington, Verdun

à 2 coins de rue du métro de l'Église


514-766-0176
Les douleurs cervicales

La colonne cervicale est composée de sept vertèbres et de six disques intervertébraux. C’est une région très mobile de la colonne vertébrale qui est sujette à de nombreux malaises. Les positions de sommeil, le travail à l’ordinateur, la lecture, le téléphone, le vélo… les causes de douleur sont nombreuses.  Le renversement de la courbe normale du cou et la projection de la tête vers l’avant viennent souvent aggraver les symptômes. Le rôle du chiropraticien est de déterminer la cause exacte du problème et de rétablir la mobilité normale.

Quelques symptômes fréquents associés aux problèmes cervicaux:

Douleur au milieu ou sur un côté du cou
Difficulté à tourner la tête ou à la pencher d’un  côté
Tensions juste sous le crâne
Malaises qui se dirigent vers l’épaule
Point à l’omoplate
Maux de tête
Douleur ou engourdissements dans le bras

Le torticolis

Le torticolis est une blessure fréquente du cou.  Il peut découler d’un accident de voiture ou d’une chute, mais la plupart du temps, il se déclenche sans avoir été provoqué. La nature de la blessure est la même que pour le lumbago: la pression interne d’un disque intervertébral devient anormalement élevée et les mouvements du cou sont alors difficiles.  Fréquemment, la personne qui souffre d’un torticolis incline la tête d’un côté pour diminuer l’inconfort. Conduire une voiture, tourner ou pencher la tête, passer de la position couchée à la position debout sont des tâches qui deviennent très pénibles. Les ajustements chiropratiques aident à retrouver le mouvement vertébral normal et à diminuer les tensions musculaires qui sont associées au torticolis.

Symptômes habituels du torticolis:

Incapacité de pencher ou de tourner la tête normalement
Position anormale de la tête, habituellement inclinée vers l’avant ou sur un côté
La douleur peut être complètement absente, surtout au repos
La douleur au cou peut être très forte, surtout lors des mouvements
Des tensions musculaires et des irradiations peuvent se développer sur le côté et à l’avant du cou.
Les patients souffrant de hernie discale cervicale sans myélopathie répondent mieux aux traitements conservateurs qu’à la chirurgie.

Heckmann JG.  Herniated cervical intervertebral discs: an outcome study of conservatively or surgically treated patients.
 
J. Spinal Disorders 1999: 12(5)